Mouvement d’avocats associés : une année record pour les femmes

Depuis 2006, Day One, cabinet de conseil en management spécialisé notamment auprès des cabinets d’avocats d’affaires, analyse les mouvements des avocats. L’édition 2016 de ce baromètre est riche en enseignements.

214 mouvements d’associés en 2016

Avec 214 mouvements d’associés en 2016, on observe une très légère baisse de 3% par rapport à 2015. Néanmoins, le nombre les changements de cabinets d’avocats pour les associés restent à un très haut niveau en termes de volume. On ne constate donc pas d’évolution significative mais plutôt la confirmation d’une norme depuis 2011 s’établissant à plus de 200 mouvements par an.

mouvements d’associés dans les cabinets d’avocats d’affaires en France depuis 2006

Figure 1 : nombre de mouvements d’associés dans les cabinets d’avocats d’affaires en France depuis 2006

1. Record historique du nombre de femmes : 2 mouvements sur 5 concernent une femme, jamais la part des femmes n’avait été aussi importante

88 mouvements d’associés concernent des femmes soit 41% des mouvements ce qui constitue un record historique tant en termes de volume que de contribution. C’est une tendance de fond claire, nette, puissante. Depuis 2010 (19%), la part des femmes dans les mouvements d’associés augmente chaque année. Les cabinets d’avocats d’affaires en France recrutent de plus en plus d’associés femmes en externe. « Il est évident que le nombre de femmes associées augmente dans les cabinets en France, néanmoins alors que les femmes représentent 54% des avocats dans les cabinets d’après l’Observatoire du CNB, elles représentent moins de 25% des associés. » indique Jérôme Rusak, associé de Day One qui pilote le baromètre depuis 11 ans.

Il est évident que le nombre de femmes associées augmente dans les cabinets en France, néanmoins alors que les femmes représentent 54% des avocats dans les cabinets d’après l’Observatoire du CNB, elles représentent moins de 25% des associés.Jérôme Rusak

2. Record historique sur le changement de statut pour les femmes : le changement de cabinet devient un sésame pour accéder à l’association

Un mouvement d’associés peut concerner 1) des avocats qui sont avocats dans leur structure d’origine et qui rejoignent un autre cabinet en tant qu’associé, 2) des personnes qui viennent de la société civile pour rejoindre un cabinet en tant qu’associé, 3) des associés qui perdent leur statut d’associé en changeant de cabinet, 4) des associés qui quittent les cabinets et 5) des collaborateurs qui deviennent associés en changeant de cabinet. Ce dernier cas de figure concerne environ 30% des mouvements d’associés chaque année. Changer de cabinets pour devenir associé a constitué un levier d’évolution majeur au cours des 10 dernières années pour les avocats en France.

En 2016, pour la première fois depuis la création du baromètre Day One des mouvements d’associés, ce levier a d’abord bénéficié aux femmes qui ont représenté 53% de ces promotions (33 femmes contre 29 hommes).

Néanmoins, d’un point de vue global, 2 mouvements sur 3 en 2016 concernaient des avocats déjà associés dans leur structure d’origine

3. Record historique sur le nombre de femmes qui ont rejoint un cabinet français : 64 femmes

Les mentalités évoluent dans l’ensemble de l’économie sous l’impulsion du législateur […] et d’un point de vue plus spécifique sur le marché du Droit avec les initiatives des instances ordinales ou des clients des cabinets […].
Sur le marché français les cabinets susceptibles de recruter des associés sont essentiellement français, américains, anglais ou Bigs. En 2016, les cabinets français n’ont jamais autant recruté de femmes associées (64) en externe soit 74% des recrutements de femmes associées sur le marché. Sur les 11 dernières années, les cabinets français ont en moyenne accueilli 68% des mouvements de femmes associées. Cocorico. Néanmoins, en 2016 le cabinet qui a le plus recruté d’associés femmes en externe était américain… « Les mentalités évoluent dans l’ensemble de l’économie sous l’impulsion du législateur avec la loi Copé-Zimmermann par exemple et d’un point de vue plus spécifique sur le marché du Droit avec les initiatives des instances ordinales ou des clients des cabinets notamment le Cercle Montesquieu qui a établi un classement des cabinets en fonction de la parité des associés. », précise Jérôme Rusak.

4. 28% des femmes qui ont bougé ont rejoint un cabinet de moins de 2 ans

En 2016, 28% des mouvements de femmes se sont faits vers des « jeunes cabinets », c’est-à-dire des cabinets créés en 2015 ou 2016. Ce qui est beaucoup moins qu’en 2012-2013-2014 (37%).

Chaque année, environ 30% des mouvements d’associés se font à destination de cabinets créé récemment, c’est-à-dire de moins de 2 ans. En 2016, d’un point de vue global, 61 mouvements d’associés se sont effectués vers un nouveau cabinet, c’est-à-dire un cabinet créé en 2015 ou 2016, ce qui constitue un plus bas en volume depuis 2010. Cela ressemble à un début de tendance puisque ce chiffre était de 60 en 2015. Proportionnellement, 2015 et 2016 ont vu 29% des mouvements d’associés s’effectuer vers des nouvelles structures, constituant un plus bas historique hormis 2011 (28%). Depuis 10 ans, les nouveaux cabinets ont constitué un sésame pour devenir associé, peut-être cette tendance va-t-elle être amenée à évoluer et allons-nous voir ce phénomène de création de boutiques ralentir.

5. Le Droit Social est l’expertise la plus féminisée : les femmes sont-elles plus humaines ?

Chaque associé qui bouge dispose d’expertises techniques spécifiques, une spécialisation. En effet, les domaines du Droit sont nombreux. Historiquement, hormis le Droit de la Santé avec beaucoup moins de mouvements, l’expertise Droit social a toujours été l’expertise la plus féminisée en volume puisque sur les 11 dernières années, 52% des mouvements d’associés en droit social étaient des femmes, soit 119 femmes sur 230 mouvements. Les femmes ont une expertise particulièrement recherchée en droit social.

Ce qui s’est vérifié encore en 2016 puisque dans une année record de mouvements d’associés en droit social, 20 mouvements sur les 28 concernaient des femmes soit 71% des mouvements d’associés en droit social en 2016. 20 associées qui bougent en Droit Social, c’est aussi un record historique !

2.Taux de féminisation des expertises

Figure 2 : Taux de féminisation des expertises qui ont connu des mouvements d’associés depuis 2006

6. Record historique sur le faible recrutement d’associés en entreprise : les cabinets ne sont jamais allés aussi peu chercher des associés dans les entreprises

Au cours des 10 dernières années, les cabinets d’avocats d’affaires avaient pris l’habitude d’aller recruter des associés au sein du monde de l’entreprise, de la Haute Administration ou de la politique. 2016 marque un net ralentissement de cette tendance puisque seulement 7 associés proviennent de l’externe, c’est-à-dire du monde hors cabinets d’avocats ce qui constitue un plus bas historique tant en volume qu’en contribution global aux mouvements d’associés (seulement 3% des mouvements en 2016). En comparaison, en 2015 18 associés avaient été recrutés en externe, soit 8% des mouvements d’associés.

7. Les cabinets UK ne compensent pas les départs d’associés par des recrutements externes avec un ratio arrivées/départs à un plus bas historique (0,51) hors 2009

Traditionnellement, les cabinets anglo-saxons recrutent chez leurs pairs. Depuis 2006, les cabinets américains ont recruté 69% de leurs associés dans des cabinets anglo-saxons. Pour les cabinets anglais, le taux s’élève à 55% (2 associés sur 3) sur la même période. L’année 2016 est conforme avec cette tendance puisque 75% des associés arrivant dans un cabinet américain et 52% des associés arrivant dans un cabinet anglais provenaient d’un cabinet anglo-saxon.

Toutefois, on constate que les cabinets anglo-saxons ne compensent pas les départs d’associés par un recrutement externe. Ainsi, le ratio arrivées/départs pour les cabinets américains s’élevaient à 0,89. Pour les cabinets anglais, la tendance continuellement baissière des dernières années se confirme. En 2016, le ratio arrivées/départs des cabinets anglais a atteint un plus bas historique depuis 2011 à 0,51. En d’autres termes, pour 2 associés qui quittent un cabinet anglais, 1 seul est recruté à l’extérieur.

8. 1 mouvement sur 3 crée un nouvel associé

Il est remarquable de constater la continuité et la constance de la capacité structurelle du marché français des cabinets d’avocats d’affaires depuis 2010 à créer en moyenne 62 associés externes chaque année. Cela représente chaque année environ 29% des mouvements d’associés. En 2016, 29% des mouvements ont permis le changement de statut de collaborateur à associé. Cette tendance confirme la résilience du marché français à investir dans des nouvelles têtes, malgré un environnement économique parfois fluctuant… ou reflète les départs d’avocats qui créent leur propre structure pour devenir associés, faute d’opportunités.

9. Record historique du nombre de mouvements en Droit Social : la compétence Droit social connait un record historique du nombre de mouvements (28)

Comme chaque année, le Corporate/M&A est l’expertise qui a connu le plus de mouvement d’associés (21% des mouvements). Avec 33 mouvements, l’expertise fiscale atteint son plus haut historique (16%). Avec 29 mouvements (soit 14%), l’expertise finance atteint son 2e plus haut volume historique de mouvements (14%). Les spécialistes du droit social, eux aussi n’avaient jamais autant bougé avec un nombre record de 28 mouvements en 2016 (13%). L’expertise Private Equity quant à elle, égale son record historique de 2012 avec 24 mouvements d’associés.

Parallèlement, jamais les spécialistes du contentieux n’avaient aussi peu bougé depuis 8 ans, atteignant en 2016 un plus bas historique sur la totalité des mouvements (7%).

 10. Record historique pour la compétence Afrique : jamais la compétence Afrique n’avait été aussi recherchée avec un nombre record d’associés Afrique (10) créés ou qui ont bougé

2016 marque l’émergence d’une expertise qui avait jusqu’à présent peu connu de mouvements : la compétence Afrique. Avec 10 associés « Afrique » représentant 5% des mouvements en 2016, jamais le marché des cabinets d’avocats d’affaires en France n’avait créé autant d’associés spécialisés sur l’Afrique ou n’avait vu autant d’associés Afrique bouger. En revanche, 100% des associés Afrique ayant bougé cette année sont des hommes. « Cette émergence reflète un mouvement clairement identifié d’ouverture des cabinets d’avocats d’affaires vers le marché africain pour y trouver des opportunités et de la croissance. », confirme Jérôme Rusak.

3.mouvements d’associés selon l’expertise technique

Figure 3 : répartition des mouvements d’associés selon l’expertise technique de l’avocat en 2016

 

 

Méthodologie : le baromètre Day One des mouvements d’associés dans les cabinets d’avocats d’affaires en France est élaboré quotidiennement depuis 2006 à partir d’informations publiées dans la presse généraliste et spécialiste (papier ou électronique) ainsi que des sites web des cabinets d’avocats concernés.