Les Débats du Cercle, édition 2017

Après la présentation des résultats de l’étude sur l’employabilité du directeur juridique organisée par la Commission Employabilité du Cercle Montesquieu à Science Po, Day One a été convié aux Débats du Cercle Montesquieu. Cette sixième édition, organisée par Option Droit & Affaires et le Cercle Montesquieu, s’est tenu le mardi 25 avril dernier, à l’Hôtel des Arts et Métiers, à Paris. Cette édition a attiré près de 500 personnes.

Lors de cette journée, Olivier Chaduteau animait les tables rondes. Il est aussi intervenu en tant qu’expert, lors de l’atelier “Mutation digitale des directions juridiques : une nécessaire approche humaine du changement”. Cet atelier a été l’occasion de rappeler que pour Day One, la transformation digitale des directions juridiques passe d’abord par une réflexion sur la valeur et sur le collaboratif, avant d’être une réflexion sur les outils.

Le Prix du Cercle Montesquieu 2017 remis par Sandra Lagumina a été décerné à l’ouvrage Le guide de la gouvernance des sociétés de Pascal Durand-Barthez, paru aux Editions Dalloz. Ainsi que l’explique le jury, “cet ouvrage établit un état des lieux précis et détaillé de l’ensemble des règles qui constituent dorénavant le droit des sociétés tout en retraçant avec concision et fluidité l’émergence de la soft law dans ce domaine du droit.

La session plénière a permis d’aborder des problématiques que les directeurs juridiques rencontrent au quotidien dans l’exercice de leur métier.

Olivier Chaduteau a animé la table ronde « Regards croisés sur la judiciarisation croissante de la vie économique et son impact sur le business » en présence de :

Les invités ont pu exposer leur point de vue et mettre en lumière l’importance de la judiciarisation de la vie économique pour le directeur juridique au sein de l’entreprise. Ce nouvel écosystème peut être contre-productif. C’est en tout cas l’avis de Xavier Hürstel : «La complexification de la loi risque d’aboutir à l’effet inverse recherché, à savoir la protection ». C’est pourquoi, tous les intervenants ont été clairs : le directeur juridique doit à la fois être pragmatique mais également d’avoir une vision opérationnelle. Pour Bénecdicte Bahier ce point est très important : « Il est important de se fier à des ressources internes à l’entreprise qui ne sont pas juristes, mais aident à l’analyse des process ».

La deuxième table ronde « L’entreprise au centre des grandes réformes : quels impacts sur la compétitivité ? » a été l’occasion d’aborder le thème de la compliance. Les invités ont débattu autour de la compétitivité, de la loi El Khomri, de la digitalisation ou encore de la responsabilité des entreprises, avec :

  • Jean-Pierre Charlet, Vice-Président Exécutif – Directeur Juridique & Secrétaire Général,GEMALTO
  • Alain Couret, Associé, CMS BUREAU FRANCIS LEFEBVRE, Professeur, Université Paris I
  • Gérard Gardella, Secrétaire général du Haut Comité juridique de la place financière de Paris
  • Pierre Todorov, Secrétaire général, Groupe EDF

D’après Pierre Todorov, “Les directions juridiques doivent consacrer des moyens à de nouvelles fonctions tout en gardant le souci de la performance. Ainsi, l’ensemble de ces évolutions tendent à démontrer à quel point le directeur juridique joue un rôle central.

Cet événement a été comme à son habitude riche en échange et en rencontres. Il montre également combien le secteur juridique est en pleine mutation.

 

Ils en ont parlé

 


Grenelle du droit : l’avenir de la filière juridique

Day One intervient lors du premier Grenelle du Droit, le 16 novembre prochain à la Maison de la Mutualité. Olivier Chaduteau interviendra lors de l’atelier.

0 comments

Intelligence artificielle, blockchain, données personnelles : quels nouveaux défis pour le droit ?

Day One participe à la 4e Biennale Business & Droit, organisée par l’association Lyon Place Financière & Tertiaire. L’événement a eu lieu le Mardi 24 octobre 2017, avec.

0 comments

Bpifrance Inno Generation | Day One animateur de la table ronde dédiée aux Legaltechs

L’événement phare organisé par bpifrance a rassemblé plus de 30.000 personnes ! Pour cette 3ème édition le Legaltechs étaient à l’honneur dans une table ronde.

0 comments